Histoire du projet

Notre projet est né de l’engagement d’hommes et de femmes pour la protection de la nature et de leur optimisme sans faille.

Sous l’impulsion de Luc Hoffmann (1923-2016), fondateur de la station biologique de la Tour du Valat en Camargue, [Claudia Feh], éthologue spécialisée sur le comportement des chevaux vivant en semi-liberté, crée l’association Takh en 1990 pour la sauvegarde du cheval de Przewalski. Grâce au soutien technique et financier du WWF France et de la Fondation MAVA, 11 chevaux de Przewalski nés en zoo arrivent sur le Causse Méjean.

En 2004 et 2005, 22 chevaux s’envolent vers leur domaine vital historique, la Mongolie. En 2020, le seuil des 100 chevaux est franchi dans la réserve mongole. La même année, la zone de réintroduction ainsi que ses environs, couvrant 410km², acquièrent le statut de parc national de Khomyn Tal. En Mongolie, la gestion est assurée par notre ONG sœur KTT (Khomy Talin Takhi) à laquelle nous apportons un soutien technique et scientifique.

En France, nous ouvrons à tous les publics notre base scientifique dédiée aux chevaux de Przewalski et à leur écosystème pour partager nos connaissances.

Pour avoir plus d’informations sur notre projet et le cheval de Przewalski, lisez « Le cheval de Przewalski, retour en Mongolie », écrit par Sally Zalewski avec la participation de Claudia Feh et Frédéric Joly et une préface de Allain Bougrain Dubourg, éditions Buchet-Chastel, publié en 2018.