Découvrir le cheval de Przewalski

Découvrez le cheval de Przewalski, son milieu et sa réintroduction en Mongolie dans le carnet de jeux d’Eglantine pour les 5 – 9 ans.

Télécharger bientôt le carnet de jeux

Le cheval de Przewalski est un équidé. Il est le plus proche parent de notre cheval domestique. Il s’en distingue sur le [plan génétique] par une paire de chromosomes en plus. Sur le plan morphologique il présente plusieurs caractéristiques présentées sur le schéma ci-dessous.

Ce cheval est connu des mongols sous le nom de takh ou takhi, qui signifie « cheval sauvage » ou « esprit ». C’est à la fin du XIX° siècle qu’il obtient ce nom particulier. Il fut en effet décrit par les biologistes occidentaux grâce à un explorateur russe, Nicolaï Przewalski, qui en rapporta une peau au muséum d’histoire naturelle de Saint Pétersbourg. Capturé pour être exposé dans des zoos, il s’éteint à l’état sauvage au milieu du XX° siècle. La population survit en captivité et des programmes de réintroductions sont réalisés à partir des années 1990 vers la Chine et la Mongolie, dans les zones de son habitat historique. L’association Takh fait partie de ces initiatives. La population mondiale des chevaux de Przewalski n’est plus considérée comme menacée d’extinction mais « en danger » selon les critères de l’Union Internationale de Conservation de la Nature.

 

Pour avoir plus d’informations sur notre projet et le cheval de Przewalski, lisez « Le cheval de Przewalski, retour en Mongolie », écrit par Sally Zalewski avec la participation de Claudia Feh et Frédéric Joly et une préface de Allain Bougrain Dubourg, éditions Buchet-Chastel, publié en 2018.