2014 fut marquée par un nombre record de poulains : 19 en totale, 10 à Seer et 9 à Villaret. Malheureusement, cette année fut aussi marquée par une mortalité inhabituelle en Mongolie, en partie à cause d'une épidémie d'anthrax : une bactérie trouvé dans la nature qui « éclat » de temps en temps en Mongolie et ailleurs.

Au Villaret, nous avons touché, même dépassé, le seuil d'accueil du site en 2014. Comme nous n'alimentions pas les chevaux, il faut beaucoup d'espace pour relativement peu d'individues. Donc, notre solution a été de déplacer les chevaux dans le nord-est d'Espagne sur un site similaire au Villaret : les chevaux continueront à habiter dans des conditions semi-libres.